CHINE, XVIIIe-XIXe. Plaque rectangulaire en porcelaine polychrome…
24 mai 2021
Bague solitaire centrée d’un diamant…
24 mai 2021

Horloge de parquet en marqueterie

11,160.00 

Catégories : ,
Description

Importante horloge de parquet en marqueterie florale de diverses essences de bois.

La partie supérieure ornée d’un Atlas et de deux Renommées polychromes. Le cadran à sonnerie au passage des heures et demies, avec réveil et indications calendériques, signé JOHANNES ELIAS à Amsterdam.

Échelle horaire en laiton montrant les heures et les minutes, avec indicateurs des trente minutes végétales surmontés des arcades d’un encadrement qui sert à séparer les heures en chiffres romains, des minutes en chiffres arabes. À midi l’échelle des secondes en chiffres arabes encercle le guichet du quantième. Des guichets en éventail à deux heures et dix heures indiquent le jour de la semaine et le mois avec symboles gravés, tandis qu’un guichet à six heures présente l’âge et phase de la lune, les quartiers indiqués par un autre guichet. Le disque du réveil au centre, les aiguilles en fer forgé ajouré. En dessous de cet ensemble, deux angelots peints sur la plaque du cadran retirent une draperie pour révéler une marine animée devant Amsterdam, flanquée par les figures de Neptune et Mercure. Le mouvement rectangulaire à platines en laiton à deux corps de rouages, piliers tournés, échappement à ancre, réveil en haut à droite du mouvement et sonnerie sur deux timbres. La caisse ouvrant par une porte ajourée ornée d’un motif en bronze doré à décor de personnage masculin tenant un sablier et laissant apparaitre le balancier. La base mouvementée et galbée reposant sur deux pieds griffe à l’avant et deux pieds boule à l’arrière. Travail néerlandais vers 1780.292 x 65 x 38 cm.(petits accidents et manques à la marqueterie, figures mythologiques en ronde-bosse probablement rapportées). Note : Johannes ELIAS travaillait au 95, Lindenstraat, Amsterdam, une horloge de sa facture se trouve dans les collections du Rijksmuseum, Amsterdam

Expert : Anthony TURNER