Youla CHAPOVAL (1919-1951).Nature morte aux raisins, 1945.
18 juin 2021
Stendhal, Le Rire. Manuscrit autographe.
8 juillet 2021

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal

29,645.00 

Description

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal [enrichi d’une lettre autographe signée à l’éditeur Michel Lévy].
Paris, Poulet-Malassis & de Broisse, 1857. In-12 (marges : 189*123mm), [4]-248-[4]p.
Edition originale, exemplaire du premier tirage avec toutes les caractéristiques nécessaires : « Feurs du mal » au titre courant des pages 31 & 108, la faute p.12 (« s’enhardissent » pour « s’enhardissant »), la faute p.201 (« captieux » pour « capiteux »), la p.45 paginée 44, la couverture sans la parenthèse fermante. L’édition fut tirée à 1300 exemplaires, certains ont été censurés. Notre exemplaire est bien complet des pièces condamnées.
Exemplaire enrichi d’une amusante lettre autographe signée à l’éditeur Michel Lévy, daté du 26 décembre 1857 : « Mais, mon cher Michel, je vous assure que vous êtes très injuste. Je travaille fort peu, mais autant qu’il est possible quand on a sans cesse des coliques, des palpitations et des étouffements. Lundi (matin) vous aurez vos deux feuilles qui feront le quart de la besogne totale. Bien à vous. Ch Baudelaire ».
Cette lettre fait probablement référence à la traduction d’Edgar Allan Poe. Baudelaire publie en effet sa traduction des Aventures d’Arthur Gordon Pym chez Michel Lévy en 1858. Cette lettre est longtemps restée inédite et est absente de l’édition de la Pléiade. Elle a été publiée en 2000 dans Charles Baudelaire, Nouvelle lettres, présentées et annotées par Claude Pichois (Paris, Fayard, 2000. P.32).
Superbe reliure signée de Charles Lanoé, plein veau blond, encadrement doré sur les plats, filets et roulettes dorés sur le dos, filets dorés encadrant les contreplats, gardes moirées, doubles gardes marbrées, couvertures conservées (sans le dos), tranches dorées sur témoin (non rogné), étui bordé. Exemplaire lavé et encollé. Un feuillet avec manque marginal comblé (p.217/218).
Exemplaire exceptionnel.